Rechercher
Accueil du site > Programmes > Coopération internationale > Soumettre un projet au PPI

Soumettre un projet au PPI


Le deuxième appel à projets de la quatrième phase du PPI est désormais ouvert

La quatrième phase du PPI s’adresse aux ONG africaines des pays éligibles* et, dans ces mêmes pays, aux collectivités locales, sous certaines conditions **. Les ONG internationales restent éligibles en très faibles proportions à la condition que leur projet vise le renforcement des capacités et l’émergence d’une structure de droit local

Vous souhaitez soumettre un projet ? Merci de lire très attentivement le règlement du PPI 4 au préalable (Les projets dont le budget ou la thématique ne respectent pas les critères du règlement ne seront pas examinés)

Votre pré-proposition doit nous parvenir selon le format en vigueur (Fiche-Résumé, à télécharger) à l’adresse suivante : ppi@uicn.fr avant le 15 juin 2014 (jusqu’à 18h00 (heure de Paris, GMT+1))

Les ONG présélectionnées seront ensuite invitées à soumettre un dossier complet selon le format en vigueur, à envoyer à ppi@uicn.fr avant le 31 octobre 2014 (jusqu’à 18h00 (heure de Paris, GMT+1))

Important : Les ONG présélectionnées pourront bénéficier d’un appui technique du bureau UICN-PACO pour la formulation de leur dossier complet, si leur projet se déroule dans un pays prioritaire du PPI

Pays prioritaires pour l’Afrique de l’Ouest : Burkina Faso, Ghana, Togo, Côte d’Ivoire Pays prioritaires pour l’Afrique centrale : Cameroun, République du Congo, République Démocratique du Congo

Les dossiers complets seront examinés par le Comité de sélection du PPI qui se tiendra fin décembre 2014

Les décisions finales sur l’octroi des subvention seront communiquées début janvier 2015 aux ONG

*Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Cap Vert, République Centrafricaine (RCA), Côte d’Ivoire, République Démocratique du Congo (RDC), Guinée équatoriale, Gabon, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Libéria, Madagascar, Mali, Mauritanie, Mozambique, Niger, Nigeria, République du Congo, Rwanda, Sénégal, Sao Tomé-et-Principe, Sierra Leone, Tchad

**conditions : i) le projet proposé concerne la création et/ou la gestion décentralisée d’une aire protégée et : ii) le soumissionnaire apporte la preuve de son expérience dans ce domaine ou dispose d’une assistance technique qui va l’appuyer dans la mise en œuvre du projet.

Documents joints